Partagez sur

La question du budget à consacrer à Google Ads est une interrogation qui revient régulièrement. En effet, reposant sur un principe de coûts de facturation (au CPC ou CPL, entre autres), il est important de l’optimiser pour être sûr de ne pas perdre d’argent.

Que vous débutiez ou non avec Google Ads, notre guide va vous aider à appréhender cet outil de la meilleure façon.

 

Comment fonctionne réellement Google Ads ?

Avant toutes choses, il faut revenir aux bases. Si vous connaissez déjà bien l’outil, vous pouvez passer au paragraphe suivant. Si vous débutez ou si vous souhaitez obtenir une piqûre de rappel, prenez le temps de lire les quelques lignes qui vont suivre.

Google Ads est le service de régie de Google qui permet d’afficher une annonce en bonne position dans les moteurs de recherche. Pour cela, il est important de rédiger un message percutant. Mais aussi de réfléchir à vos enchères en prenant en compte les mots-clés adaptés.

Ce qui est intéressant, c’est que Google vous offre un certain nombre d’informations afin d’optimiser vos campagnes. Au sein des rapports, il sera d’ailleurs important de vous concentrer sur le CPC (Coût par Clic) : le CPC Max qui correspond à l’enchère maximale souhaitée pour un mot-clé spécifique et le CPC Moyen qui est le montant moyen facturé pour un clic sur une annonce.

À savoir : plus le mot-clé sera recherché (mot-clé générique) et plus il aura tendance à être cher. De plus, pour afficher votre annonce sur un mot-clé sélectionné, Google vous fera payer 1 centime de plus que votre concurrent situé juste en dessous de vous (jusqu’à la limite fixée par le CPC Max).

Vous l’avez compris : le système d’enchères est au cœur de l’usage de l’outil. Pour faire simple, à chaque disposition d’un espace publicitaire, Google proposera une mise aux enchères et seul le gagnant de cette dernière verra son annonce affichée.

 

Conseils de base pour estimer votre budget Google Ads

Maintenant que nous avons évoqué le principe de base de Google Ads, rentrons un peu plus dans le détail.

Au sein des rapports, vous aviez sans doute remarqué la colonne « Position moyenne ». Cela indiquait la position de votre annonce par rapport aux autres annonces. Si 1 était indiqué, votre annonce était placée en première position par rapport aux autres annonces. Sinon, elle était placée après une ou plusieurs annonces concurrentes.

Toutefois : depuis 2019, Google a abandonné cette statistique et recommande à ses utilisateurs de s’intéresser aux pourcentages d’impressions en première position et en première position absolue sur le Réseau de Recherche. Ce qui permet, d’après la firme américaine, de connaître l’emplacement réel de votre annonce sur la page de résultats.

Ceci étant dit, pour calculer précisément votre budget Google Ads, il faudra tenir compte du CPC du mot clé que l’on souhaite cibler et du volume de recherche mensuel de celui-ci. Il suffira ensuite de multiplier ces 2 termes.

Si vous avez un budget mensuel précis, divisez par le nombre de jours du mois concerné pour connaître le montant journalier à consacrer à vos campagnes. Dans tous les cas, tout comme le coût maximal par mot-clé, sachez que vous pouvez définir un budget maximal de votre campagne.

À savoir : il n’y a pas de frais minimum ni de frais fixes pour la mise en place d’une campagne Google Ads. Vous pouvez donc très bien commencer avec un budget de 5€ journalier si vous le souhaitez. Pourtant, plus votre budget est important et plus les résultats seront intéressants.

À ce titre, Google conseille de débuter avec un budget quotidien moyen compris entre 10€ et 50€.  

 

Les astuces d’expert pour optimiser votre budget Google Ads

Poussons notre étude du budget à consacrer à Google Ads encore plus loin.

Nous avons parlé du CPC qui est l’enchère la plus simple à comprendre : vous ne payez le montant indiqué que si un internaute clique sur votre annonce.

Mais il est possible de définir d’autres types d’enchères :

  • Priorité aux impressions (CPM) : vous payez en fonction du nombre d’affichages de votre annonce ;
  • Priorité aux conversions (CPA) : vous ne payez que si l’internaute a réalisé une action spécifique (achat ou inscription à une newsletter, par exemple) ;
  • Priorité aux vues (CPV) : enchère qui concerne seulement les contenus vidéos.

Évidemment, chaque type d’enchère répondra à un besoin particulier. De plus, bien que le CPA soit le plus intéressant, c’est aussi le plus cher.

Vous avez aussi sûrement remarqué que toute la stratégie d’enchère tourne autour des mots-clés. C’est pourquoi il est important de privilégier les mots-clés les plus pertinents pour votre activité et d’exclure ceux qui ne sont pas intéressants pour vous. D’ailleurs, en SEA, les entreprises choisissent de se concentrer, en fonction des objectifs, sur certains types de correspondance : mot-clé exact, expression exacte, requête large..

À noter : Google vous indique aussi si votre annonce peut être optimisée. Nous vous incitons, à ce titre, à consulter régulièrement la section recommandations de Google Ads.

Cela concerne les campagnes qui fonctionnent bien, mais qui se trouvent limitées par le budget. À vous de voir donc si vous souhaitez l’augmenter ou non.

 

Comment optimiser son budget Google Ads avec plusieurs campagnes ?

Nous observons généralement deux types d’annonceurs Google Ads : les annonceurs qui ont un budget fixe qu’ils ne veulent pas dépasser et les annonceurs qui ont un budget variable.

Dans les deux cas, si vous gérez plusieurs campagnes en même temps, il est important de connaître leurs résultats afin de partager votre budget de façon efficace et de le faire évoluer à la hausse ou à la baisse selon les données observées.

Ainsi, vous pouvez très bien les gérer indépendamment les unes des autres ou permettre à Google d’optimiser votre budget global entre vos campagnes grâce à la fonctionnalité budget partagé. Ce qui permettra à l’outil d’automatiser l’optimisation du budget à consacrer à chaque campagne. 

Vous avez besoin d’aide pour mettre en place vos campagnes Google Ads, gérer votre budget et améliorer votre ROI ? Les experts SEA d’Arkheus sont à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner. 


Partagez sur